Impossible d’être partout !!

Le sujet d’aujourd’hui est en réponse à de nombreuses remarques que l’on a pu me faire (sans forcément partir d’un mauvais sentiment) sur le fait que l’on ne m’avait pas vu sur telle ou telle manifestation.

Il semblerait que pour bon nombre de personne, être photographe rime obligatoirement avec « être présent partout et tout le temps ».
Seulement voilà, cela est impossible. Et même si à ce moment précis vous vous dites – bien-sur, normal – et bien non. Ce n’est pas normal pour tous.

Donc pour vous éclairer sur mes raisons, qui je vous le rappelle n’appartiennent qu’à moi, voila pourquoi vous ne me verrez pas, partout, tout le temps…

Lorsque je me suis installé à mon compte il y a maintenant 11 ans (période des dinosaure en photo), je m’étais dit que me rendre sur un maximum de manifestation me permettrait de faire de la publicité tout en rencontrant de nombreuses personnes.
Et je dois avouer que le résultat a été payant. En quelques mois, tout le village me connaissait et savait qui j’étais.
Mon contrat était rempli.

Seulement voilà, se rendre sur un maximum de manifestation a eut comme conséquence de me retrouver avec un stock de photos impressionnant. Il fallait donc que je cherche un moyen d’en faire quelque chose.
Je m’étais dit que réaliser des coupons que je distribuerais au fur et à mesure pourrait être un bon moyen. C’est donc ce que j’ai fait.
Mais malheureusement, ce ne fut pas le cas. Ce fut même le début du côté perverse de ma pratique…

En effet, pour distribuer mes coupons dans le but de vendre mes photos, il fallait que je réalise les dites photos. Il fallait que je les travaille, que je les stocke sur mon site, bref, que je travaille.

Mais il n’a pas fallu longtemps pour qu’on vienne me demander comment on pouvait récupérer mes photos et s’il était possible pour diverse raison, de ne pas me les payer.
Selon les cas – erreurs de jeunesse – il m’est arrivé de dire oui, si je pensais qu’en retour l’utilisation des photos pouvait m’apporter un retour sous forme de pub ou autre. Mais les retours n’ont jamais été très probant.
Me voilà donc dans la situation où je travaillais, où je stockais et mettais à disposition mes photos et où on me demandais de les donner.

Lorsque j’expliquais que la vente de mes photos faisait parti des prestations me permettant d’exercer mon métier – sous entendu de vivre – l’argument le plus fréquemment utilisé était : Ok, mais si vous ne les vendez pas, vous avez travaillé pour rien. Donc autant en faire profiter les personnes représentées sur vos photos en leur offrant !!

Après avoir entendu bon nombre de fois cet argument – oui je sais, je suis un peu entêté – j’ai fais le point sur le nombre de manifestation couverte, les frais que cela m’avait couté – essence, repas, parking,etc.. – et les retombées (ventes) que cela avait générées.
Depuis ce jour, je ne vais plus sur des manifestations avec mon appareil autour du coup, si la structure organisatrice ne me rémunère pas pour y réaliser mon travail.

Alors pourquoi ne me voit-on pas sur toutes les manifestations? Simplement parce que je ne peux pas être partout et si je ne suis pas convié à travailler, j’estime donc avoir le luxe de me permettre de choisir où aller.

Bien entendu, ça ne veut pas dire non plus que je ne prend pas mon appareil avec moi, mais du coup, je suis libre de photographier ce que je veux et d’en faire ce que je veux !!!

Clairement, certaine fois, il est arrivé qu’on me voit et qu’on vienne me demander s’il était possible de récupérer mes photos, ce que je suis libre d’accepter ou de refuser.

J’ai donc gagné en Liberté, pour continuer à exercer mon métier !!

517 Partages

Laisser un commentaire