Gestions des fichiers Raw (Nef)

Je n’ai pas la prétention de vous dire comment faire pour gérer vos fichiers. Mais il existe plusieurs méthodes comme toujours en photo et je vous présente juste la mienne.

1\ Tout d’abord, je sauvegarde dans un dossier les fichiers Raw sur mon ordi de travail mais je ne supprime surtout pas les fichiers de la carte mémoire. On sait jamais, ça fait toujours une sauvegarde supplémentaire qui ne coute rien. Ce n’est pas négligeable.

2\ Quelques jours après avoir fait la copie, je tri mes fichiers Raw pour ne conserver que ceux qui me paraissent intéressant.

Pourquoi quelques jours après?
Tout simplement pour me détacher de la séance et des souvenirs que les photos vont susciter. J’ai pu avec le temps constater qu’en faisant le tri le jour même, je conservais beaucoup plus de photos mais qu’il n’étaient pas forcément utilisées. Il n’y avait donc pas nécessité de les conserver depuis le début.
J’ai donc pris cette habitude de laisser passer du temps entre la prise de vue et le tri.

Concernant le tri, si je prends une séance en studio, avec une modèle, sur un thème choisi, il m’arrive de réaliser entre 200 et 300 prises de vue.
Après tri, il m’en reste bien souvent entre 30 et 40. Et bien souvent, seulement 5 ou 10 font l’objet d’une utilisation…

3\ Ensuite je renomme la totalité des fichiers restant. Chacun a sa façon, pour ma part, je fais apparaitre le lieux et la date, ou les initiales et la date. Ce qui me permet de m’y retrouver plus facilement lorsque je réalise des séances sur plusieurs jours avec la même personne.
Par exemple : SC_170115 / SC_170320
Chaque fichier est ainsi classé par date des prises de vue.
Je me retrouve après cette étape avec 2 fichiers : 1 fichier Raw et un fichier xmp que je laisse dans un même dossier.
Ces extensions sont celles de mon canon. Peut être que sur d’autre marque d’appareil vous aurez d’autre nom.

4\ Vient ensuite l’étape du travail des fichiers (ça fera l’objet d’un prochain article) que je sauvegarde dans un nouveau dossier au format Jpeg.
A quelques légères modifications près, le fichier jpeg est donc la copie du fichier raw.

5\ Je me retrouve à ce moment la avec 2 dossiers contenant mes raw et mes jpeg que je vais sauvegarder (les 2!!) sur un disque dur dit « de travail » et sur un second disque dur dit « de sauvegarde« .

6\ Je termine en supprimant les fichiers de la carte mémoire.

Voila, c’est fini pour cet article.

Une fois de plus, ces étapes ne sont que mes étapes de travail et il appartient à chaque photographe de faire en fonction de ses habitudes et ses besoins.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser !!

A très bientôt,

Au plaisir,

Sébastien – www.tadi.fr